Chargement en cours...

Atelier d’artiste et de graphiste, Lieuxcommuns fondé en 2001 par Jocelyn Cottencin développe une pratique entière.
La commande est ici synonyme d’expérimentations et de créativité. Dans ce laboratoire, l’économie de la commande n’est pas proportionnelle au temps passé sur la création, elle n’est pas une source de compromissions. Le studio peut s’enorgueillir de son rapport à la typo. Enjeu formel qui se problématise et se développe au fil des recherches, puis des commandes, la typo est un territoire personnel, proche de la narration. Jamais achevée, évolutive, presque organique.
Lieuxcommuns œuvre avec l’art contemporain, conçoit des objets catalogues pour Chamarande. Ses membres ont développé pour le centre chorégraphique de Tours un principe d’identité où ils mènent une observation sur la ville et ses habitants, et troublent les frontières entre le quotidien des habitants et la scène hyperspécialisée qu’est la danse. En design graphique, ils font des objets, dont il faut comprendre le fonctionnement, des images composites, complexes, qu’il faut décoder, des typos toujours images, qui sont déjà des lectures en elles-mêmes. Cette richesse est a l’opposé d’un graphisme qui se définirait comme une image coup de poing, elle intrigue, irrite. La communication est forcement liée à des données culturelles, sociétales, plastiques.

Vanina Pinter, dans le magazine Étapes n°143

Artist and graphic designer studio, Lieux Communs founded in 2001 by Jocelyn Cottencin develops an entire practice.
The graphic project here is synonymous with experimentation and creativity. In this lab, the economy of a command is not proportional to the time spent on the creation, and it is not a source of compromises. The studio can be proud of its report to the typo. Formal issue that problematizes and develops through research and controls, the typo is a personal territory, near the narration. Never completed, scalable, almost organic.
Lieux Communs work with contemporary art, design catalogs, objects. Jocelyn Cottencin and his studio have developed for the choreographic center of Tours a principle of identity where they lead an observation about the city and its inhabitants, and disturb the boundaries between the everyday lives of residents and hyperspecialized scene of dance. In the field of Graphic design, they are objects, which must understand the operation, composite images, complex, which must decode the typos still images, which are already reading in themselves. This wealth is in contrast to a graphic that would be defined as a punch image it plot, irritated. Communication is necessarily linked to cultural factors, societal, plastics.

Vanina Pinter, in the Étapes magazine n°143